10 janvier 2019 - le départ

Nous avons choisi le jeudi 10 janvier pour prendre le départ, pourquoi un jeudi ? On ne sait pas vraiment, on s'est dit que nous aurions 17 jours pour aller au Portugal, notre premier grand point de chute avec une course à la clés.


Après les aurevoirs avec nos copains parisiens avant le déménagement fin décembre, le dîner avec la famille d'Alexandre et les repas avec la famille de Julie, nous voilà prêts à quitter notre petit confort pour l'aventure ! Heureusement que nous avons eu une petite dizaine de jours à la campagne pour finaliser le côté administratif et équiper, ranger et optimiser le fourgon. Vous imaginez le grand bazar que c'est de rassembler une année de vêtements et d'affaires en tout genre pour une année complète en passant par les 4 saisons... Pour Julie, un vrai casse tête alors que pour Alex, easy !


Jeudi 10 - direction Angoulême

Départ de Beauchamps-sur-Huillard, direction Trainou pour donner les derniers cartons du déménagement aux grand-parents de Julie, c'est aussi l'occasion de leur faire un dernier coucou avant de prendre la route.

Après avoir mangé un bon gratin dauphinois, le plat préféré d'Alex, et fait les derniers bisous (avec la larme à l’œil bien évidemment), nous avons pris la route direction Angoulême pour y passer la nuit, avant cela, nous avons fait un stop chez un concessionnaire à Tours pour checker notre souci de chauffage.

Après 4 heures de route, nous arrivons sur un parking face à un court d'eau, en se garant nous sentons que le sol est meuble mais nous sommes fatigués de cette première journée alors nous nous enfilons des nouilles instantanées avec un coupette de champagne et au lit.


Vendredi 11 - direction Bordeaux

Le lendemain, le départ était prévu à 10h30 pour arriver à Bordeaux en fin de matinée afin d'aller voir un concessionnaire (installation de bouteilles de GPL) mais le terrain en a décidé autrement car nous étions embourbés dans un sol bien meuble.

Marche avant, marche arrière, rien n'y fait, il ne veut pas sortir... Après 1h30, on y arrive enfin grâce à l'aide d'un automobiliste qui nous a tracté hors de cette zone qui était inondée il y a à peine une semaine... Comment le savoir !

C'est en faisant des erreurs qu'on apprend.


14h, nous arrivons à Bordeaux.

Nous filons chez l'imprimeur ADP Enseignes pour sticker le fourgon de deux stickers Runtrotters de part et d'autre pour le personnaliser à nos couleurs. Un grand merci à ADP qui croit en notre projet et nous soutient depuis !


Le reste de l'après-midi a été dédié à faire le tour des concessionnaires de camping-car de Bordeaux pour en trouver un qui veuille bien nous installer des bouteilles de GPL pour nous chauffer et faire la cuisine mais niet, soit ils n'avaient pas le matos soit ce n'était pas faisable. Bon, nous prenons les devants et commandons un mois en avance le matériel à Narbonne Accessoires à Narbonne, ceux avec qui nous aurions dû finaliser un partenariat... passons, dommage.

De vendredi soir à mardi midi, nous sommes restés chez l'oncle de Julie, nous avons profité de la famille (tonton et le petit Kenny), visité Bordeaux à pied et en vélo, d'ailleurs, Julie a eu à faire à sa première crevaison dès la première mise en route du vélo, pas de bol décidément !


Mardi 15

Nous décidons de rebrousser chemin vers Saintes pour aller de nouveau chez un concessionnaire Idylcar montrer la pompe à eau qui déconne et faire marcher la garantie avant de sortir de la France. Sans eau, nous serions bien embêtés : pas de douche, ni de toilette ni même faire la cuisine ou la vaisselle ! Finalement, c'était juste un câble qui était mal branché, rien de grave.

Comme nous étions partis de Bordeaux, nous nous sommes dits que c'était le moment de partir pour de nouvelles aventures.

Alexandre a choisi Capbreton avec un parking bétonné (on ne se fera pas avoir une deuxième fois !) pour y passer un court séjour. Dès notre arrivée, nous avons filé sur la plage pour écouter le doux chant des vagues... Ah, ça y est, nous sommes vraiment en vacances !


Mercredi 16

Le réveil avec un grand soleil, direction la plage again pour la voir de jour cette fois.

Comme c'est beau. C'est une région dans laquelle nous avons tout deux passés des vacances et dans laquelle nous apprécions être. Julie lorsqu'elle voit l'océan et les vagues, elle a qu'une envie c'est de se jeter à l'eau ! Mais la température doit être tellement basse que l'on va attendre les beaux jours.

Nous en avons profité pour réparer le vélo de Julie, nous balader dans Hossegor et Capbreton, de flâner dans les boutiques.

Avec ce beau temps, on pris un moment pour prendre un verre en terrasse, une bière pour Alex et un chocolat chaud pour Julie, c'est aussi ça les petits plaisirs du quotidien.

Jeudi, nous reprenons la route pour aller après la frontière espagnole, à Saint-Sébastian, encore une chouette ville face à l'océan.



0 vue
Qui sommes-nous ?

Un jeune couple, Julie et Alexandre qui ont décidé de découvrir l'Europe en courant. De Paris jusqu'à Bucarest en passant par l'Italie et les Pays-Bas.

 

En savoir plus

 

Abonne-toi
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now