Qui sommes-nous ?

Un jeune couple, Julie et Alexandre qui ont décidé de découvrir l'Europe en courant. De Paris jusqu'à Bucarest en passant par l'Italie et les Pays-Bas.

 

En savoir plus

 

Abonne-toi

Danemark

Le Danemark est le plus petit des pays Scandinaves. C'est un pays bordé d'eau et de petites îles. Un pays où la nature est prédominante, il faut donc prendre le temps de le visiter, de se balader en bord de mer, dans la nature... Un pays où il fait bon vivre, où les personnes se respectent où le mot hygge prend tout son sens.

Qu'est ce que le terme "hygge" ?

Hygge est aussi danois que les aebleskiver et il représente bien l’état d’esprit danois. Essentiellement, hygge signifie créer une atmosphère chaleureuse et profiter des belles choses de la vie avec les personnes que l’on aime.


Mons Klint - 90km soit 1h20

Comme nous sommes arrivés par bateau au sud du pays, nous sommes directement allés voir les falaises de craie sur la mer Baltique. Les photos que nous avions vues étaient incroyables et dans la réalité ça l’est aussi. Au bout de ces falaises des escaliers donnent accès aux plages en bas, il faut descendre de nombreuses marches parmi les armes et la végétation. Petit à petit, nous découvrons ma mer et les falaises qui se dessinent.

Arrivés en bas, nous nous sentons tout petit face à cette grandeur.

On sent que la nature est reine et façonne la roche comme dans du beurre. Il est dit que descendre admirer ce spectacle est à nos risques et périls, il est certain que l’hiver pendant une grosse tempête, il ne faudrait pas s’y aventurer.

Nous n’en disons pas plus et vous laisse admirer les photos.


Copenhague - 140km soit 1h42

On nous avait dit que Copenhague était une ville à taille humaine et cela est bien vrai. Nous pouvons tout faire à pied ou encore mieux à vélo puisqu'ici tout est fait pour les cyclistes.


Rencontre avec adidas Runners

Le premier jour, pour bien se mettre dans l’ambiance, nous avons rencontré les copains coureurs d’adidas Runners Copenhagen. Nous avons eu de la chance en postant un message sur le mur Facebook car grâce à cela un couple d’expat Cécile et Romain nous ont contacté, nous avons ainsi pu faire connaissance et se retrouver le soir pour boire une ou deux bières et découvrir cette capitale à travers leurs yeux.

Le cadre professionnel qu'ils nous ont décrit nous a fait rêver ainsi que la sympathie les uns envers les autres, nous sentons qu'il fait bon vivre ici, cependant le coût de la vie est tellement élevé soit 30% de plus qu'en France (selon diplomatie.gouv.fr ) et nous l'avons ressenti dans l’ensemble de nos achats, même le café est hors de prix !

Bref, ce qu'il faut surtout retenir c'est que la vie à l'air plus douce au Danemark.


Visite de la ville

Nous avons d'abord visité le centre ville à pied avec tous les monuments les plus connus comme la statue de la petite sirène, le port avec ses bateaux et maisons colorées, la relève de la garde devant la maison de la famille royale, les rues commerçantes avec les nombreuses boutiques... puis le lendemain, en vélo, nous avons découvert Christiania, la ville dans la ville qui est libre et autonome.

L'atmosphère y est un peu étrange surtout dans la partie où il est légale de vendre et de fumer du cannabis. Ce qui nous a sauté aux yeux, c'est notamment que les vendeurs d'herbe ne ressemble pas aux danois mais plutôt aux vendeurs que l'on pourrait trouver dans nos quartiers mal fréquentés.

En dehors de cette zone de vente, il y a un bras de mer avec tout autour des maisons aussi différentes les unes que les autres. Certaines faites de bric et de broc, d'autres d'un autre temps ou bien totalement faites à base de matériaux de récupération.

Une ville incroyable qu'on ne voit nulle par ailleurs.


Le + : manger une bubble gaufre chez Munchies juste après Christiana. C'est une gaufre gourmande avec glace et topping, un délice !


Chasse aux géants de bois

Toujours via le site Atlas Obscura dont nous vous avons déjà parlé, nous avons découvert ces géants de bois qu'il faut chercher grâce à une carte au trésor assez sommaire. Avec un peu de patience et Google maps, nous n'avons finalement pas eu de mal à les trouver !

Au total, nous sommes partis à la conquête de 3 géants, Oscar sous le pont, Thomas dans la forêt et Petit Tilde au bord de l'eau. Nous avons beaucoup aimé cette journée chasse au trésor, en plus, nous étions seuls à leur recherche.

C'est un artiste danois qui a eu l'idée de créer des géants à partir de bois recyclé et de les cacher dans des endroits peu fréquentés, il est donc difficile de tomber dessus par hasard.


Middelfart - 210km soit 2h10

Petite ville au bout de l’île centrale du Danemark.

A un certain moment de l'année et surtout lorsqu'on a de la chance, on peut y voir des phoques, malheureusement nous n'avons pas eu cette chance par contre, juste à côté du port, nous avons vu des daims dans une réserve naturelle dans laquelle nous pouvons entrer librement.

Les animaux sont craintifs mais Alex a réussi à prendre de jolis clichés.


Le + : le stationnement face à la mer sur lequel nous avons dormi, tranquillité assurée et réveil au bord de la mer.


Skagen - 320km soit 3h10

Au nord du Danemark, dans la région du Jutland, les paysages sont composés principalement de grandes plages de sable blanc, de dunes et de falaises.

Nous sommes allés au point le plus au nord du Danemark, la pointe de Grenen pour découvrir l’endroit où les deux mers se rejoignent, la mer Baltique venant de la droite et la mer du nord de la gauche créées des vagues qui s’entrechoquent. Intéressant à voir, c’est également une jolie balade en bord de plage.

Toujours au nord du pays, il y a deux autres endroits à voir, l’église ensablée à Skagen et le phare lui aussi ensablé Rubjerg Knude près de Hjorring. Décidément, la nature prend le dessus.

L’église Saint-Laurent à été construite à la fin du 13ème siècle et c’est à partir du 16ème siècle que le sable a commencé à l’envahir. Après plusieurs tempêtes, le sable prenait de plus en plus de place, la municipalité a donc décidé d’abandonner et de détruite une partie de l’église, il ne reste aujourd’hui que le clocher pour rappeler la présence de cet édifice.

Quant au phare, l’importante érosion et l’avancée du sable sur le littoral a conduit à l’abandon des bâtiments désormais enfouis dans un désert, il ne reste que quelques briques avec lesquelles, les touristes font des sculptures.

Le site est abandonné depuis 2002 mais à notre passage, des ouvriers étaient en plein action pour désensabler le phare et le déplacer d’environ 80 mètres dans les terres. Le but étant certainement de le conserver et l’utiliser de nouveau.


Klitmoller -190km soit 2h20

Petit passage par cette ville dite Cold Hawaii, qui est une ville de surfeurs.

En effet, malgré le temps assez mauvais (grosse pluie et vent), les surfeurs étaient dans l’eau. Des écoles et des aficionados se partageaient les vagues. Nous avons regardé ce spectacle bien au chaud dans le fourgon garé sur le parking juste en face du spot.

Julie a tâté les vagues dans sa jeunesse, ça lui a redonné envie d’aller surfer mais vue le temps et sans équipement du coup ce sera pour une prochaine fois !


Esbjerg - 200km soit 2h40

La ville d’Esjberg est connu pour ses grandes sculptures d’un blanc éclatant de 4 hommes face à la mer. Elles nous ont d’ailleurs rappelé celles en Martinique à Anse Cafard mais celles-ci étaient plus grandes et donc plus impressionnantes.

Ces Mennesket ved havet ont été créés en 1994 à l’occasion du 100ème anniversaire de l’indépendance de la municipalité et représentent la rencontre entre l’homme et la nature, dans sa pureté. L’homme assis avant de se lever et d’agir.


Ile Romo - 70km soit 1h10

Nous avions vu des photos de copains vanlifers qui roulaient sur de longues plages avec leurs fourgons alors nous avons eu envie de faire de même. Et c’est sur l’île Romo que nous l’avons fait.

Une île accessible par la route via un pont au ras de l’eau sur quelques kilomètres, un peu comme le passage du gois qui relie l’île de Noirmoutier en Vendée sauf que celui-ci n’est jamais immergé.

Les plages sont accessibles de 6h du matin à 21h, il est interdit d’y dormir et on ne s’y risquerait pas de peur de l’eau monte la nuit ! On a dormi sur un parking de supermarché et le matin aux aurores, on a filé sur la plage.

Petit-déjeuner, balade et déjeuner sur la plage, plutôt cool comme programme. Poland sans la laisse, à gambader sur les plages, c’était le chien le plus heureux !


Informations sur le pays :

  • COÛT DE LA VIE : prévoyez un budget conséquent pour visiter ce pays car tout coûte cher.

  • STATIONNEMENT : A Copenhague, les parkings sont payants H24.

  • VÉLO : le vélo est roi, il y a des pistes cyclables un peu partout alors autant visiter en vélo.

  • GPL : faites le plein avant de venir dans le pays, nous avons payé, 1.50€ le litre au lieu de 50 à 60 centimes habituellement.

  • SÛRETÉ : aucun problème sur ce point.

  • CONDUITE : attention aux queues de poisson par les danois !

  • TOILETTES : à disposition assez facilement et gratuitement.

  • EAU : dans les parcs, dans les toilettes publiques, en ville...

  • COURSES ALIMENTAIRES : ce qui nous a choqué sont prix mais surtout les légumes qui sont au quart de kilo et non au kilo, attention au moment de passer en caisse.

  • MONNAIE : pas d'euro mais la couronne danoise.

  • CARTE BLEUE : utilisable quasiment partout, pas besoin d'avoir beaucoup d'argent en liquide.

13 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now