La République Tchèque

La République Tchèque ou la Tchéquie en forme courte est un pays d'Europe centrale entouré par quatre pays européens sans accès à la mer, l'Allemagne à l'ouest, au sud l'Autriche et la Slovaquie et à l'est la Pologne.

Le pays est indépendant depuis peu finalement, depuis 1993 mais on ne le ressent pas en visitant la capitale ou de plus petites villes mise à part peut-être le fait que peu de personnes parlent anglais.

C'est un pays avec une très belle architecture, baroque et colorée, des réserves naturelles protégées et accessibles, et une gastronomie généreuse et goûteuse.


Mikulov – depuis Vienne – 243km soit 2h40

Juste après avoir passé quelques jours bien réconfortants avec la famille de Julie, nous avons pris la direction de la République Tchèque et Mikulov était la première ville après la frontière. Nous nous y sommes arrêtés parce qu’au loin nous avions vu ce beau et grand château qui prônait sur les hauteurs, en plus comme le temps ne pressait pas, nous y avons passé quelques heures. La ville n’est pas grande, on a vite fait le tour, par contre c’était une jolie première découverte et mise dans l’ambiance avec sur une petite place, une scène avec danse, musique et vêtements traditionnels.

Quoi de mieux comme mise en bouche ?

On nous avait prévenu que le Tchéquie était un pays pas toujours très propre dans les zones natures et ça été le cas, le premier soir en s’installant autour d’un lac. Le lac était pourtant très grand mais verdâtre avec une eau qui sentait fort et des sacs poubelles tous les 20 mètres. Les locaux avaient certainement organisé des BBQ et fiestas mais quel dommage de ne pas embarquer avec eux leurs déchets.

Nous avons donc dormi auprès de cette eau pas propre et près des poubelles, nous avons connu plus glamour comme spot !


Le + : se garer en dehors de la ville car difficile d'accès et payant.


Brno – 50km soit 42 minutes

Cette ville imprononçable est la deuxième plus grande du pays qui est surnommée « la petite vienne », ok mais sans les problèmes de stationnement s’il-vous-plait ! (Nous avons eu 250 euros d'amende à Vienne !).

Brno est une ville comme on les aime, à taille humaine, diversifiée dans les monuments à voir, colorée, avec un marché sur la grande place et du street art un peu partout.

En une journée, nous avons fait le tour de la ville avec en prime en haut du château, une vue panoramique sur Brno et sa banlieue résidentielle faite de hauts bâtiments comme on les connait dans nos banlieues pas forcément bien fréquentées.

Sinon ce qu'on a bien aimé ici, ce sont les sculptures et le street art que l'on découvrait au fil de la visite, ça change et ça donne plutôt bien en photo !


Le + : le marché sur la grande place qui doit avoir lieu tous les jours et jusqu'à 14/15h avec des produits locaux bien sûr ! Les restaurants proposent des menus uniques pour le déjeuner qui change chaque jour, pas mal comme concept, au moins c'est une garantie de fraîcheur des produits.


Cesky Krumlov – 240km soit 2h50

Cette ville a pris une autre dimension lorsque nous avons appris que le film d'horreur Hostel avait été tourné ici-même. Dans le film, les acteurs sont soi-disants à Brastislava en Slovaquie pourtant les lieux de tournages sont bien ici en République Tchèque. Ce film a d’ailleurs fait polémique car la Slovaquie est dépeinte comme pauvre avec des habitants agressifs et violents qui profitent des touristes étrangers. Ce qui est totalement faux pour les deux pays bien évidement.

A peine arrivé en ville, nous avons vite compris que c’est un lieu touristique car largement peuplé de touristes à chaque coin de rue, asiatiques, espagnols, allemands, français…

Sont-ils ici pour la ville médiévale ou la ville de la peur comme dénoté dans le film ? Plutôt pour la beauté et l’architecture de la vieille ville de styles gothique, Renaissance et baroque avec notamment son château datant du XIIème siècle doté d’un pont multi-étages.

Une bien jolie ville certes très touristique mais aussi typique du pays.


Le + : manger un trdelnik au chocolat et se poser sur un banc pour profiter de la vue sur la ville.


La réserve naturelle de Sumava – 125km soit 2h

La Tchéquie a de nombreuses réserves naturelles, dans le sud et au nord du pays. Elles sont les points de départs de randonnées l’été et de pratique de ski l’hiver.

Il y en à pour tous les goûts, des randonnées familiales avec des chemins balisés ou bien plus costauds et longs.

Ici, nous avons opté pour une randonnée plutôt simple pour découvrir deux lacs en plein cœur de la forêt. Quand nous randonnons avec Poland, nous faisons attention à ne pas partir sur de trop longues distances, nous devons encore connaître ses compétences et limites.

Depuis le village de Spicak, nous avons d’abord regardé une compétition de VTT avant de se lancer sur la randonnée de 10km.

En presque 3h de marche et 300 mètres de dénivelé, nous avons découvert le lac de Cerne jezero nommé le lac noir et le lac de Certovo jezero dit le lac du diable avec des eaux sans fond et une surface calme, reflétant le paysage qui l’entoure.

Légende : il est dit que le lac Certovo jezero doit son nom au diable qui y aurait été noyé par une jeune fille. De désespoir, il aurait creusé au milieu de cette forêt, difficile d’accès mais où la vue est magnifique. Aujourd’hui encore, il est dit que des créatures étranges y rodent la nuit.


Le + : pas besoin de prendre un goûter avec vous si vous vous promenez au mois d’août car la forêt est remplie de myrtilles sauvages à porter de main.


Château de Karlstein - 190km soit 2h

De retour en Tchéquie depuis l’Allemagne, nous faisons un stop dans cette ville pour voir l’un des châteaux les plus réputés du pays qui est un bijou d’architecture fortifiée gothique.

Ici, c’est aussi très touristique, il faut obligatoirement payer le parking puis le château qui d’ailleurs propose un prix pour les locaux et un autre pour les touristes, bien plus élevé. Nous étions arrivés trop tard pour le visiter et puis parfois les châteaux sont plus intéressants de l’extérieur que le l’intérieur.

Histoire : il a été construit entre 1348 et 1357 et a servi à la fois de place-forte pour abriter les reliques précieuses de l’Empereur Charles IV mais aussi de résidence impériale.

De 1877 à 1899, le château est à nouveau rénové par l’empereur François-Joseph 1er pour lui donner un aspect plus puriste et qui est resté tel quel jusqu’à présent.


Prague - 30km soit 50 minutes

Prague surnommée la ville aux milles tours et milles clochers, a un centre historique assez vaste relié par le pont Charles. Une capitale très populaire où les touristes de toutes origines y passent un week-end.

La ville est découpée en plusieurs quartiers avec pour chacun des particularités, le quartier juif avec ses synagogues et ancien cimetière, le quartier du château et du jardin du Sénat, la vieille ville avec sa grande place et son horloge astronomique médiévale qui s’anime chaque heure. Ou bien encore le quartier du pont Charles avec les canaux et le mur de Lennon (non il n’y a jamais m’y les pieds, il est un symbole de la paix et de la liberté puisqu’il était une figure du mouvement « peace and love » notamment en s’opposant à la guerre du Vietnam. Il était donc une figure pour les étudiants tchèques muselés par le régime communiste de l’après 1968.

Ce sont donc ces principaux quartiers que nous avons exploré durant un long week-end.

En se baladant près du building dansant, nous avons découvert un spa à la bière, le principe est assez simple, une grande baignoire de bière dans laquelle on se glisse pendant une heure tout en sirotant ce même breuvage à volonté. Quel dommage, qu’il n’y ait pas de place avant plusieurs jours, en plus, ça aurait été un bon moyen de récupération après notre course de la veille.


NB : le stationnement pour les fourgons ou camping-cars sont interdits de nuit à Prague. Il est assez simple de se garer en banlieue et visiter en train/metro qui est plutôt bien desservie.


Le Paradis de Bohême 91km et la Suisse bohémienne 90km soit 1h30

Ces deux régions se situent au nord de la République Tchèque, elles se ressemblent toutes deux avec principalement par des montagnes de grès toutes en verticalité, un spectacle assez incroyable.

En Paradis de Bohême, nous sommes allés à Prachov dans cette réserve naturelle protégée et réglementée avec des frais d'entrée et des règles à respecter ce qui est normal puisque nous sommes en pleine nature.

Il y avait différents chemins de randonnées sans description sur la difficulté, des français rencontrés sur le parking nous ont dit que certains chemins étaient étroits sans nous dire lesquels pour laisser le suspense.

Bingo, nous avons sûrement pris les plus complexes et plutôt sympas comme chemin, après ce qu'on a vécu dans les montagnes autrichiens, nous n'avons plus peur de rien, enfin presque.

La balade permettait d'avoir des points de vue différents des rochers, de passer entre eux parfois d'ailleurs à des endroits très étroits ou bien d'être sur les hauteurs pour admirer l'étendue de la réserve.

Notre visite à quelques peu été écourtée par une grosse pluie qui a rendu le terrain bien boueux.


La Suisse bohémienne est bien plus vaste, dotée de petites routes de montagne et de charmantes maisons en bois colorées et décorées, tout à fait charmantes.

Ici, nous y avons fait une randonnée plus qu'une balade puisqu'au total nous avons parcouru 11.5km avec 450 mètres de dénivelé en 3h30. Le dénivelé était à pic quand il fallait grimper en haut des rochers de grès pour avoir les vues incroyables des photos juste en dessous.

Poland et Alex étaient hyper à l'aise à grimper comme des chamois ! A la fin de la journée, nous étions rincés surtout que nous n'avions pas prévu de partir si longtemps alors nous avions les crocs.


Le + : les randonnées dans les réserves naturelles qui sont balisées et pour la plus part à porter de tous avec des vues à couper le souffle.

#republiquetcheque #tchequie #prachov #gres #prague #paradisdeboheme #suissebohemienne #karlstein #chateau #sumava #reservenaturelle

0 vue
Qui sommes-nous ?

Un jeune couple, Julie et Alexandre qui ont décidé de découvrir l'Europe en courant. De Paris jusqu'à Bucarest en passant par l'Italie et les Pays-Bas.

 

En savoir plus

 

Abonne-toi
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now