Les pays Baltes

Au départ, nous devions aller dans les 3 pays baltes mais nous avons revu notre planning à la baisse par manque de temps et des dépenses non prévues nous ont obligé à squeezer l'Estonie. Au moins, nous avons eu plus de temps pour visiter la Lituanie et la Lettonie.


Lituanie

Comme c'est agréable de passer les frontières sans attendre des heures ou bien se faire fouiller le fourgon, c'est sûr qu'après quelques heures coincés en Ukraine avec les militaires le pétard à la main, nous voyons une grande différence !


Vilnius

Première destination dans ce pays, la capitale : Vilnius.

Nous avons visité la journée sous une chaleur écrasante, au moins les photos étaient superbes avec ce ciel bleu et l'intense soleil qui réchauffaient les bâtiments.

Nous avons utilisé l'application urbirun pour nous guider sur les principaux monuments à voir.

Nous avons commencé par les 3 croix au sommet d'une colline pour avoir une vue panoramique, wahou la vue est incroyable ! Ce monument a été construit en mémoire de franciscains tués, elles ont été en bois puis détruites de multiples fois avec une interdiction de reconstruction par le gouvernement impérial russe. Ce n'est qu'en 1989 qu'elles deviennent en béton et de manière définitive, peu de temps avant la signature de l'indépendance du pays.


Le centre historique a été épargné par les deux guerres mondiales, l'ensemble des bâtiments est donc inscrit au patrimoine de l'Unesco avec notamment l'imposante cathédrale catholique en blanc immaculé sur cette grande place mais aussi la porte d'Aurore qui garde une icone sacrée de la Vierge, qui était l'une des entrées de la ville.

Nous avons testé la food locale qui est bonne et peu onéreuse, avec notamment la soupe de betteraves que Julie a adoré (c'est l'un des légumes que déteste Alex !) et la bière.


Une ville agréable à visiter avec ses monuments historiques, ses bâtiments colorés, la promenade proche du fleuve, les nombreuses terrasses, les friperies, les boutiques qui proposent des bijoux et décorations en ambre...


Le + : monter aux 3 croix pour la vue et ne pas hésiter à prendre une bière bien fraîche en terrasse au bord du fleuve à Uzupio Kavine ou goûter à la cuisine lituanienne.

Kaunas

Quel drôle nom de ville surtout qu'on prononce le "S"!

Et bien remarquable par son nom mais aussi pas son joli centre ville qui est mignon comme tout. A la fois médiévale avec son château, piétonne avec la plus longue rue piétonne d'Europe, la maison de Perkunas (maison de style gothique construite avec 16 types de briques différentes) et le bel hôtel de ville sur la place principale.

Mais Kaunas, ce ne sont pas seulement des monuments, il y a un art de rue très présent puisqu'il est indiqué sur la map de la ville, des tags gigantesques, des statues en acier, une baignoire incrustée dans un bâtiment... Il est bon de se laisser aller dans les rues pour découvrir toutes ses spécificités.

Sur la place principale et la rue piétonne, les terrasses invitent à se prélasser, déguster un café frappé au Véro café tout en profitant du wifi ou bien à faire du lèche vitrines dans les boutiques locales et de souvenirs.


Si vous passez un jour en Lituanie, faites un crochet par Kaunas et dites nous si vous aussi vous avez aimé cette ville.


Le + : spécial vanlifers : le week-end, le parking en face du pont à la sortie de la ville est gratuit. On est proche de la route mais en collant l'arrière du fourgon vers le mur, on entend plus rien et on est protégé du soleil.

5km de Kaunas

Pour se remettre en jambe après un marathon, rien de mieux qu'une course courte pour relancer la machine !

Mine de rien, le format 5km n'est pas si simple que l'on pense parce qu'il faut être plus rapide que sur un 10km et ne pas se cramer. Nous sommes d'accord que nous ne faisions pas cette course pour un chrono mais nous nous sommes donnés au mieux tous les deux pour voir ce que nous avions sous le pied.


Avec un départ à 14h30 et sous un soleil de plomb (30 degrés environ), nous faisons encore l'erreur de nous mettre en milieu voire fin de sas, du coup dès que le départ retentit, nous devons doubler, doubler, doubler plus de 500 personnes en une vingtaine de minutes. Ça en fait du monde, nous avons jumpé à droite à gauche, nous nous sommes faufilés pour atteindre notre propre rythme et se donner sur les kilomètres qui restaient. Nous avons compté en tout 23 virages, cela en fait donc une course assez technique puisqu'il faut sans cesse relancer.


Alex a franchi en premier la ligne d'arrivée puis il vient récupérer Julie sur la dernière ligne droite. Comme souvent, Alex indique à Julie les personnes qu'elle peut/doit doubler avant d'arriver, et ça fonctionne, elle s'élance comme une fusée !

Nous sommes tous les deux contents du résultat, de l'organisation et des nombreux goodies.

C'est le genre de course qu'on aimerait bien refaire.

Coin de nature

Après la ville, la nature. Depuis que nous sommes partis et encore plus avec les températures élevées, nous cherchons coûte que coûte la nature et la fraîcheur parce qu'il peut facilement faire 40 degrés dans Runy dès le matin.


Dans les pays baltes, c'est assez simple de trouver des endroits natures, autour d'un lac, dans la forêt... C'est un pays très vert avec des installations pour pique-niquer par contre il vaut mieux se munir d'un anti-moustiques car nous sommes vites envahis même en pleine journée, incroyable, non ?!


C'est d'ailleurs dans ce charmant endroit que nous nous sommes lavés pour la première fois dans la rivière, pas nus mais en maillot de bain, il pouvait y avoir des promeneurs à tout moment ! Julie a plus joué le jeu qu'Alex, on voit qui vient de la campagne ;)


Lettonie

Riga

Est la capitale de la Lettonie, construite sur la mer Baltique, elle est un point de liaison maritime avec la Suède et l'Allemagne.

La principale attraction de cette capitale est le marché central qui est le plus grand d'Europe, il est situé un peu en dehors de la ville dans de grands hangars anciennement utilisés pour la fabrication de zeppelins (ballon dirigeable).


Le centre historique est assez petit et piéton, un vrai plaisir. Doté de bâtiments en bois, d'une architecture art nouveau et d'une vieille ville médiévale, tout cela le rend agréable à visiter.

Nous sentons que nous sommes dans une ville touristique par les serveurs qui essaient de nous appâter sur les trottoirs - il faut savoir que nous détestons ça, nous irons toujours dans un endroit que nous avons choisi ou qu'il nous a été conseillé - nous avons donc préféré manger dans un petit bouiboui au marché central.

Anecdote : Bon, au départ, nous ne nous sentions pas très à l'aise dans ce mini restaurant comptoir avec la présence de deux personnes bourrées/SDF mais comme la nourriture avait l'air bonne et simple à commander, nous avons mis nos a priori de côté. La serveuse nous a accueilli si gentiment en levant les yeux au ciel lorsque Julie a parlé anglais... Ce n'est pas grave, nous avons choisi nos plats parmi ceux déjà préparés devant nous, une soupe chacun puis de la purée maison avec de la viande.

C'était bon et nous étions les seuls touristes ! C'est aussi ça le voyage, il faut oser car ce genres de moments, nous nous en souviendrons.


Le marché est juste génial, avec des halls dédiés à la viande, au poisson (ici, il y a beaucoup de saumons et de poissons fumés), des fleurs, des fruits et légumes... et tout cela à des prix très attractifs. Dommage que nous avions fait les courses la veille, nous aurions pu acheter des fruits rouges trois fois moins cher qu'en France !


Le + : définitivement le marché central qui est l'endroit idéal pour faire ses courses et acheter des souvenirs comme des colliers en ambre ou bien des chaussettes/gants faits main en laine.

Ventspils

Ventspils est principalement une ville balnéaire et portuaire. C'est un important port où transitent les exportations pétrolières et minières provenant de Russie. Son développement est dû au fait que le port reste libre de glace tout au long de l'année. Utilisé comme principal port pétrolier de la Baltique pendant la période soviétique, elle a connu un fort déclin de son activité dans les années 2000 puisque la Russie a développé de nouveaux ports autour de Saint-Pétersbourg.


Le port de marchandises et les grandes plages de sables fins donnent un air de côte atlantique. Nous nous y sommes sentis en sécurité, nous avons trouvé que cette ville étaient différentes des autres mais nous ne serions dire à quel niveau.


Nous sommes restés tout le week-end au camping pour recharger les batteries cellules de Runy qui étaient faibles, c'est notre concessionnaire qui nous a conseillé de se brancher pendant 48h pour palier à ce problème car les panneaux solaires ne suffissent apparemment pas.

Dans ce camping, nous étions cernés par des camping-caristes allemands - ils s'étaient tous donné rendez-vous à Ventspils ce week-end là, ce n'est pas possible autrement - nous avons tout de même sympathisé avec un couple de français de la région parisienne en fourgon dans le même style que le nôtre. Nous avons parlé fourgon et voyage, ils ont longtemps voyagé en Afrique avec un véhicule plus adapté pour affronter les routes et températures africaines. Dommage que nous repartions le lendemain sinon il aurait été agréable de parler plus longuement de nos voyages. Nous avons leur contact, nous pourrons pourquoi pas passer les voir en rentrant.


Le + : les nombreuses pistes cyclables dans toute la ville et les plages aménagées ultras propres (jeux pour enfants, machines de workout, terrain de beach voller, cabane à glaces...).

10km de Ventspills

Cette fois, nous montons la distance avec un 10km.

Nous sommes tous les deux dans une préparation pour le semi-marathon de Budapest début août alors le but ici n'était pas de faire un chrono mais plutôt de réaliser notre entrainement fractionné de deux séries de 2 fois 1000 mètres.


Le départ original, à la place d'avoir un coup de pistolet, nous avons eu le droit à un mini feu d'artifice, la classe. Nous sommes partis ensemble sur 2km en guise d'échauffement puis nous nous sommes séparés.

Alex a bien géré son entrainement et le reste du parcours en arrivant en 50 minutes frais comme un gardon. Quant à Julie, cette fois elle a implosé au 6ème kilomètre parce qu'elle s'est mélangée les pinceaux entre accélérations et récupérations, de plus, elle est partie un peu vite. Mais ce que nous ne savions pas c'est qu'elle avait attrapé un virus dans l'eau d'où cette sensation de soif et cet effet de déshydratation constante.


Bravo Alex en tout cas, la suite s'annonce plutôt bien pour lui ! Julie va se reposer et reprendre du poils de la bête pour les prochaines courses.

En récompense de la course, nous avons eu une belle médaille, un litre de yaourt chacun et nous avons craqué sur une paire de chaussettes de sport avec des têtes de cerfs. Ce seront nos prochaines chaussettes de course fétiches (si elles ne nous font pas de vilaines ampoules!).

Coin de nature

En Lettonie, nous avons longé la côte de la mer Baltique pour rejoindre Ventspils. Nous avons facilement trouvé des parkings entre mer et forêt, juste parfait pour avoir un peu de fraîcheur et un terrain de jeux pour nos entraînements.

A Roja, nous avions même un point d'eau et des toilettes, le grand luxe ! Il nous en faut peu pour être heureux.


A savoir sur le pays :

- Il n'y a pas de point d'eau dans les villes ni même dans les parcs donc prévoyez assez d'eau lorsque vous visitez où faites du sport.

- Sur les autoroutes : on ne roule pas à 130km/h comme en France mais 90km/h puisqu'elles sont sur une seule voie comme nos nationales.

- Attention ne soyez pas choqué, en Lettonie, on peut conduire dès 16 ans.

- Nous avons trouvé que la Lettonie est plus cher que la Lituanie que ce soit l'essence ou les restaurants.

- Attention aux moustiques et aux tiques : les moustiques sont sans pitié, ils attaquent même en pleine journée !

- Dans ces deux pays, il est très facile de trouver des parkings en pleine nature pour les fourgons et campings-cars, aucun restrictions.


#lettonie #lituanie #campervan #vanlifer #paysbaltes #baltique #adriatwin #roadtrip #runtrip

17 vues
Qui sommes-nous ?

Un jeune couple, Julie et Alexandre qui ont décidé de découvrir l'Europe en courant. De Paris jusqu'à Bucarest en passant par l'Italie et les Pays-Bas.

 

En savoir plus

 

Abonne-toi
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now